Mange-t-on comme nos parents ?

France 2 s'est livrée à un comparatif de repas type entre 1968 et 2015. Reportage.

France 2

"En une génération, tout a changé dans nos casseroles", explique une journaliste de France 2. Pour constater ces évolutions, celle-ci s'est rendue chez Thérèse Henry, 63 ans, qui reçoit sa fille, Tiphaine, de 31 ans et son fiancé Laurent. Au menu, un traditionnel rôti de bœuf à l'ail. "Ce n'est pas quelque chose que l'on fera régulièrement", explique sa fille.
Pourtant, l'achat de viande n'a pas diminué. En 1968, les Français consommaient 83,4 kg par personne contre 88,7kg en 2011. Mais la viande rouge perd du terrain. "Il y a probablement aujourd'hui une préférence pour les volailles qui peuvent être vendues de façon portionnée et sont plus faciles à préparer", confirme Pierre-Antoine Dessaux, historien de l'alimentation à l'université de Tours.

La part de l'alimentation baisse

Le constat est différent pour les légumes puisque leur consommation s'est effondrée en 40 ans. On notait 234,8kg par personne en 1968 contre 160,2kg en 2011 soit 30% de moins.
Sur la table de Thérèse Henry, il y a toujours une bonne bouteille de vin. Mais les Français boivent beaucoup moins qu'avant : 131 litres en 1968 contre 56,6 litres en 2011. Sa consommation pendant les repas n'est plus du tout systématique.  On note une stabilité en ce qui concerne les œufs et les produits laitiers. Mais leur prix a évolué de par leur sophistication. Résultat, les Français dépensent plus d'argent qu'avant pour se nourrir, mais la part de l'alimentation dans la consommation des ménages a baissé de 21% à 13,6%.

Le JT
Les autres sujets du JT
La base de données Ciqual répertorie les fiches diététiques de 1 440 aliments. 
La base de données Ciqual répertorie les fiches diététiques de 1 440 aliments.  (ROBIN STRAND / FLICKR RF / GETTY IMAGES)