VIDEO. Macron menacé de mort par "certains officiers publics ministériels"

Le ministre de l'Economie a affirmé, lundi, avoir porté plainte.

LCP / FRANCE 3

Emmanuel Macron a déclaré avoir reçu "des menaces de mort de certains officiers publics ministériels". Le ministre de l'Economie, qui avait décidé de s'attaquer aux tarifs des professions réglementés dans le cadre de son projet de loi avant de faire marche arrière concernant les tarifs des notaires, a déclaré avoir porté plainte, lundi 2 février à l'Assemblée nationale.

"Ce n'est pas à la hauteur du débat"

Emmanuel Macron reproche à certains représentants des professions réglementées du droit (commissaires-priseurs, notaires, huissiers de justice, greffiers des tribunaux de commerce...) "d'agiter les peurs" autour de sa réforme en avançant des chiffres concernant des destructions d'emplois qui ne sont pas "sérieux""Ça n'est pas à la hauteur du débat, estime le ministre. Je ne fais honnêtement même pas référence aux menaces de mort que j'ai reçues de certains officiers publics ministériels parce que vous m'accorderez que c'est particulièrement étonnant", a-t-il ajouté. 

Emmanuel Macron, ministre de l\'Economie, lors des débats lundi 2 février à l\'Assemblée nationale
Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, lors des débats lundi 2 février à l'Assemblée nationale ( WITT / SIPA)