Cet article date de plus de six ans.

La CGT et le MEDEF débattent sur la loi Macron

Publié
Durée de la vidéo : 11 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Face à face sur le plateau de France 3 entre Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Jean-François Pilliard, vice-président du MEDEF, au sujet de la loi Macron.

La loi Macron fait des émules au sein des syndicats. Philippe Martinez et Jean-François Pillard débattent sur le sujet. Pour le secrétaire général de la CGT, le gouvernement n'a pas engagé le dialogue avec les syndicats. "Ce que je regrette c'est que le gouvernement n'ait pas pris soin de discuter avec les partenaires sociaux pour essayer de construire une réforme adaptée aux besoins des salariés", explique-t-il. Il défend l'idée qu'une loi qui concerne les salariés nécessite avant un dialogue avec les représentants des salariés. "Ce qui nous intéresse c'est ce qui peut conduire le gouvernement à des mesures qui aillent en faveur des salariés", renchérit-il.

"Je ne dirais que ce n'est pas une question de droite ou de gauche"

Jean-François Pilliard aurait voté pour la loi Macron "car elle va favoriser la croissance et l'activité qui est une réforme extrêmement importante, nous en sommes convaincus, ça fait trop longtemps que notre pays connaît la décroissance et la stagnation", explique-t-il. Pour le vice-président du MEDEF, il faut dépasser les clivages. "Je ne dirais pas que ce n'est pas une question de droite ou de gauche. La question qu'on devrait se poser tous ensemble (...) est : face à l'état de notre pays qui a par ailleurs d'énormes atouts, est-ce qu'il possible de mobiliser nos énergies et nos talents au service de l'intérêt général ?"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.