Cet article date de plus de huit ans.

L’Insee envisage une légère baisse du chômage pour 2016

La croissance sera de 1,1% en 2015 selon l’Insee qui dans sa note de conjoncture a confirmé ses prévisions. Pour 2016, l’Insee prévoit une amélioration sur le front de l’emploi.
Article rédigé par Sarah Lemoine
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (L'Insee prévoit une croissance de 1,1% pour 2015 © MAXPPP)

L'Institut national de la statistique confirme sa prévision de croissance pour 2015. Elle sera de 1,1%. L'Insee prévoit ensuite une petite accélération : +0,4% au premier trimestre 2016, pareil au deuxième. Cela aura un impact positif sur l’emploi

Pas question encore de parler d'une inversion de la courbe du chômage, mais tout de même. Le marché de l'emploi devrait connaitre une légère embellie d'ici le milieu de l'année prochaine. D'après l'Insee, 35.000 emplois seraient créés dans les secteurs marchands sur les six premiers mois contre 46.000 sur l'ensemble de l'année 2015.

Plan d'urgence en faveur de l'emploi en janvier

Cela s'explique à la fois par une activité plus dynamique et par les effets du Crédit impôt compétitivité et du Pacte de responsabilité qui permettent de baisser le coût du travail. En ajoutant les emplois non marchands, les créations d'emploi atteindraient 73.000 postes au premier semestre 2016.

Conséquence : le taux de chômage – qui vient d'atteindre son plus haut niveau depuis 1997 selon l'Insee – redescendrait légèrement. De 10,2% aujourd'hui en métropole, il passerait à 10%. Une tendance positive que l'exécutif va tenter d'amplifier. François Hollande présentera début janvier un plan d'urgence en faveur de l'emploi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.