Cet article date de plus d'onze ans.

Les ventes sur Internet se multiplient et devraient atteindre un niveau record pour les fêtes de Noël 2010

Plus de 15 millions d'acheteurs ont l'intention de se servir des boutiques en ligne pour faire leurs cadeaux. Un boom qui concernera toutes les catégories sociales et tous les âges, de 15 ans aux plus de 65 ans, avec une arrivée massive de nouveaux acheteurs. En tête des hit-parades: les produits culturels, les jeux et le high-tech.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Les sites marchands se préparent pour Noël (DR)

Plus de 15 millions d'acheteurs ont l'intention de se servir des boutiques en ligne pour faire leurs cadeaux. Un boom qui concernera toutes les catégories sociales et tous les âges, de 15 ans aux plus de 65 ans, avec une arrivée massive de nouveaux acheteurs. En tête des hit-parades: les produits culturels, les jeux et le high-tech.

Le Père Noël va devoir recruter de nombreux petits lutins du net s'il veut être prêt à temps pour la distribution des cadeaux. Le boom des achats sur Internet est en vue pour les fêtes de fin d'année. Selon des études de la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad) et Médiamétrie/Netratings publiées jeudi, près de 15 millions de personnes, soit les deux tiers des internautes, devraient passer commande sur les boutiques en ligne. Un tiers d'entre eux effectueront même leurs tout premiers achats sur le net.

Des clients potentiels jeunes (69% des 15-24 ans) et seniors (près de 55% des 50 ans et plus). Le marché en ligne avait le vent en poupe depuis plusieurs années au moment des fêtes. Il devrait attendre des sommets en 2010. Le nombre de sites marchands est en croissance exponentielle (+27% sur douze mois pour atteindre 73.200 sites actuellement actifs en France contre 60.000 l'an passé). Les professionnels s'attendent à une explosion du chiffre d'affaire dépassant les 6 milliards d'euros, soit un milliard de plus que l'an dernier. Le point culminant d'une année faste pour l'e-commerce qui devrait dépasser les 31 milliards d'euros pour 2010 (+26% par rapport à 2009).

Deux explications à ce succès du commerce sur Internet: Un gain de temps et d'argent pour les acheteurs qui peuvent "faire leurs courses" à toute heure du jour et de la nuit sans avoir à braver la foule et le mauvais temps, tout en économisant de précieux euros. Un must en ces temps moroses. La multiplication du nombre de cyber-acheteurs participe également à la bonne santé de l'e-économie. On compte désormais plus de 27 millions de Français qui achètent en ligne, soit 73% des Internautes et quatre millions supplémentaires par rapport à 2009 (+18%).

Les produits culturels ont la cote
Bonne nouvelle pour les marchands: selon les différentes études, le budget cadeaux devrait être en hausse. 51% des acheteurs potentiels envisagent même de dépenser plus de 250 euros en cadeaux. Il n'était que 43% des sondés à avouer un tel budget pour Noël dernier.

Sans grande surprise, les produits culturels ont toujours la cote (80% les ont inscrits sur leur liste de cadeaux à faire), devant les jeux et jouets (67%). Selon une étude de Gfk, les biens d'équipement de la maison trouvent aussi preneur en ligne, au détriment des boutiques traditionnelles (+13% attendus). Plus d'un acheteur sur deux se tournera également vers les produits high-tech (58%). Au premier rang, l'iPad devrait se tailler la part du lion, tout comme les e-books, les smartphones et les écrans plats. Des cadeaux qui sont majoritairement livrés à domicile (88% des commandes).

A un peu plus d'un mois de Noël, les marchands se tiennent prêts. Les premiers acheteurs ont débuté leurs emplettes. Le pic est attendu pour la seconde quinzaine de novembre et la première de décembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.