Cet article date de plus de neuf ans.

Les soldes d'été sont lancés !

Le beau temps annoncé devrait permettre aux commerçants de faire le plein. Selon un sondage Ipsos, 77% des Français disent ne pas vouloir manquer cette période de promotions.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Devant un grand magasin parisien le jour de l'ouverture des soldes d'été, le 22 juin 2011. (MARTIN BUREAU / AFP)

Les soldes d'été commencent mercredi 27 juin. Que ce soit en magasin ou en ligne, le coup d'envoi est donné à 8 heures. Météo France prévoit un temps "beau et chaud partout", après un début de semaine maussade. Une bonne nouvelle pour les commerçants, le succès des soldes étant largement tributaire de la météo.

Les rabais, de parfois -50%, devraient attirer les foules dans les boutiques d'habillement, qui réalisent traditionnellement leur deuxième meilleur chiffre d'affaires de l'année, après la journée d'ouverture des soldes d'hiver. Un moment attendu par les commerçants, qui ont eu un début de saison gâché par la météo, la crise et les élections qui ont détourné les consommateurs des magasins.

Les Français attendent les soldes mais ont un petit portefeuille

Les soldes d'été restent un rendez-vous important pour les Français. Selon un sondage Ipsos-Logica Business Consulting, ils sont 77% à ne pas vouloir les manquer et 18% à souhaiter se rendre dans les magasins dès le premier jour, contre 14% en 2011. En outre, 53% des consommateurs font du repérage avant l'ouverture pour repérer les bonnes affaires.

Mais cette fièvre doit être tempérée. En effet, les Français ne compteraient dépenser en moyenne que 223 euros contre 259 euros l'an dernier. "Avec la crise actuelle, les gens ne vont pas dépenser beaucoup, quel que soit le prix", prévient Jean-Pierre Mocho, le président de la Fédération française du prêt-à-porter.

La région Paca doit attendre le 4 juillet

Au Printemps Haussmann, pas moins de deux cents vendeurs et caissiers supplémentaires sont mobilisés pour la journée de mercredi. Ils devront accueillir les 140 000 personnes attendues, le double d'une journée normale.

L'ouverture de mercredi ne concernera pas l'ensemble de l'Hexagone : en Provence-Alpes-Côte d'Azur, les soldes d'été ne débuteront que le 4 juillet, en vertu d'un décalage décidé en 2010 qui fixe leur démarrage au premier mercredi de juillet. Au grand dam des professionnels de la région, qui l'estiment "pénalisant pour le commerce local".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.