Les fromages français sont-ils en voie de disparition ?

De nombreuses appellations de fromages sont en train de disparaître, c'est le constat alarmant de l'association Fromagers de France. Elle se mobilise du 17 au 25 novembre pour sauver la Fourme de Montbrison. La filière des fromages au lait cru est en chute libre. Nous mangeons de plus en plus de produits pasteurisés.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Aujourd'hui,
seuls trois producteurs dans le département de la Loire continuent de produire
la Fourme de Montbrison. Ils maintiennent ainsi le savoir-faire de la
fabrication de ce fromage à la croûte orangée, fabriqué avec le lait des vaches
du Haut-Forez. Pour qu'il continue à se vendre, l'association Fromagers de France a organisé du 17 au 25 novembre une  opération " Préservons la Fourme de Montbrison " avec
des affiches dans les crèmeries et fromageries du pays.

Mais d'autres
fromages ont déjà disparu des plateaux, comme la galette des Monts d'Or, dans
la région lyonnaise, ou le vacherin d'Abondance.

90% des fromages ont basculé dans l'industrialisation depuis 50 ans

Pour Véronique Richez-Lerouge de l'association  Fromages de terroirs , cette tendance n'est pas prête de s'inverser. Selon
elle, les géants de l'agro-alimentaire se ruent sur le créneau des appellations
d'origine protégée, qu'on appelait avant AOC. Les industriels entrent dans les
syndicats d'appellations, et une fois qu'ils sont à l'intérieur, ils
assouplissent le cahier des charges. Ils abandonnent le lait cru, et
introduisent la pasteurisation qui permet au fromage de garder un goût
standardisé plus longtemps.

Résultat
d'après l'association, les consommateurs s'en sortent trompés, et les petits
producteurs mettent la clef sous la porte. Pour relancer la profession, la
fédération des Fromagers de France a aussi lancé un site Internet : devenirfromager.com.