Les Français ont réduit leur budget alimentation

Selon une enquête réalisée par l'INSEE, les ménages français ont beaucoup réduit leurs dépenses consacrées à l'alimentation, même si celles-ci restent très importantes

France 2

En 1960, les repas constituaient plus d'un tiers du budget des Français. Aujourd'hui, c'est moins d'un quart : 20%, comme l'explique Florent Litzler, de France 2. Chaque habitant dépense en moyenne presque dix euros par jour pour se nourrir, soit environ 3 600 euros par an. Et ce qu’il y a dans les assiettes a beaucoup changé. La viande coûte toujours aussi cher, mais les Français en achètent de moins en moins.

Les plats préparés ont la cote

Les ménages consomment également moins de fruits et légumes. Dans les années 80 et 90, les Français ont dépensé de plus en plus pour les laitages et les oeufs, parce qu'ils coûtent de plus en plus cher. Le plat préparé est le produit qui remonte le plus vite dans le classement, à cause notamment de la réduction du temps consacré aux repas. Les Français mangent également de plus en plus à l’extérieur. Enfin, côté boissons, le vin s'efface au profit des alcools forts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les sondés déclarent dépenser en moyenne 396 euros par mois pour leur alimentation.
Les sondés déclarent dépenser en moyenne 396 euros par mois pour leur alimentation. (ERIC PIERMONT / AFP)