Les dépenses de construction aux Etats-Unis ont accentué en avril leur rebond

Leur progression par rapport à mars a atteint 2,7% en rythme annuel (en données corrigées des variations saisonnières), a indiqué le ministère, alors que les analystes avaient estimé leur hausse à 0,1%, selon leur prévision médiane.Cet indice a permis aux bourses de remonter.

Vente immobiliere aux USA (archives)
Vente immobiliere aux USA (archives) (AFP/PAUL J. RICHARDS)
Leur progression par rapport à mars a atteint 2,7% en rythme annuel (en données corrigées des variations saisonnières), a indiqué le ministère, alors que les analystes avaient estimé leur hausse à 0,1%, selon leur prévision médiane.

Cet indice a permis aux bourses de remonter.

En mars, l'indicateur des dépenses de construction avait mis fin à quatre mois consécutifs de baisse en progressant de 0,4% (chiffre revu en hausse de 0,2 point). La poursuite du redressement de l'indice résulte d'un rebond des dépenses de construction privées de 2,9%, après cinq mois de baisse de suite, et d'une accentuation de la hausse des dépenses publiques (+2,4%) entamée le mois précédent, indiquent les chiffres du ministère.

La hausse des dépenses de construction privées, qui représentent près des deux tiers des sommes engagées pour construire ou rénover bâtiments et infrastructures dans le pays, a été tirée en particulier par celles consacrées au logement, qui ont augmenté de 4,4%. Ce secteur a bénéficié d'un coup de fouet à l'approche de l'échéance du crédit d'impôt spécial accordé aux Américains achetant un logement. Ce dispositif fiscal ayant largement contribué à stabiliser le marché du logement a expiré le 30 avril.

Durement touchées après les années de bulle immobilière, les dépenses de construction ont subi en 2009 une baisse à deux chiffres sans équivalent depuis plus d'un demi-siècle. Elles apparaissaient encore en baisse de 13,2% en glissement annuel fin avril.