Les Atelières, ex-Lejaby, en liquidation judiciaire

La coopérative lyonnaise de lingerie, créée en 2012 et symbole du "Made in France", dépose le bilan.

FRANCE 2

La coopérative des Atelières, une entreprise de Villeurbanne spécialisée dans la confection de dessous féminins qui avait fait d'une made in France sa marque de fabrique, va être placée mardi 17 février en liquidation judiciaire. Les couturières seront licenciées. "Ce qui nous attriste le plus, c'est de voir qu'on est en train de perdre notre métier, à Villeurbanne comme en France ", regrette Amandine Bardy, l'une d'entre elles.

"Le temps c'est de l'argent"

L'entreprise avait été lancée en 2012 par quelques anciennes ouvrières de l'entreprise Lejaby. Pari manqué, car l'entreprise a perdu près de 800 000 euros en 2014. Les causes sont multiples : baisse des commandes pour l'activité de sous-traitance, échec de la collection maison. "C'est un pari qui demandait du temps, et le temps c'est de l'argent", déplore Muriel Pernin, la présidente des Atelières.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des ouvrières de l\'usine Lejaby à Yssingeaux (Haute-Loire) écoutent l\'annonce de reprise de leur entreprise par une filiale de Louis Vuitton, le 1er février 2012.
Des ouvrières de l'usine Lejaby à Yssingeaux (Haute-Loire) écoutent l'annonce de reprise de leur entreprise par une filiale de Louis Vuitton, le 1er février 2012. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)