Le prix des carburants devrait baisser mardi, conséquence de la récente baisse des cours du brut, annonce l'Ufip

"Les prix (du brut) doivent être reflétés soit dans les prix (des carburants) qu'on verra mardi après le 15 août, soit la semaine d'après", a déclaré jeudi le président de l'Union française des industries pétrolières, Jean-Louis Schilansky.L'Ufip, qui représente environ 40% des distributeurs de carburant en France.

L\'Ufip prévoit une baisse du prix des carburants pour mardi prochain.
L'Ufip prévoit une baisse du prix des carburants pour mardi prochain. (F3)

"Les prix (du brut) doivent être reflétés soit dans les prix (des carburants) qu'on verra mardi après le 15 août, soit la semaine d'après", a déclaré jeudi le président de l'Union française des industries pétrolières, Jean-Louis Schilansky.

L'Ufip, qui représente environ 40% des distributeurs de carburant en France.

Le baril de Brent de la mer du Nord a perdu une dizaine de dollars depuis le début du mois d'août, ce qui a conduit mercredi soir le ministre de l'Energie, Eric Besson, a demander aux distributeurs de carburant de répercuter cette baisse avant le week-end du 15 août.

Les variations des cours du brut depuis le mois d'avril ont correctement été répercutés sur les prix de l'essence et du gazole à la pompe.

Le cours du Brent ramené en euro a chuté de 4,2% en moyenne entre juillet et avril - le mois le plus haut de l'année 2011 - et les prix hors taxe du SP 95 et du gazole ont respectivement baissé de 3,7% et presque 5%.

"J'ai dit à plusieurs reprises que 10 dollars au baril (de baisse), c'est cinq centimes au litre", a souligné Jean-Louis Schilansky.