Deux ans de travail assurés pour les chantiers navals de Cherbourg

Les Constructions mécaniques de Normandie (CMN), qui emploient 350 personnes, ont enregistré une commande de 30 bateaux de la part du Mozambique.

Mise à l\'eau d\'une Corvette Baynunah, bateau conçu sur les chantiers navals Les Constructions Mécaniques de Normandie, le 25 juin 2009.
Mise à l'eau d'une Corvette Baynunah, bateau conçu sur les chantiers navals Les Constructions Mécaniques de Normandie, le 25 juin 2009. (MAXPPP)

"C'est le triomphe du made in Cherbourg et donc du made in France." Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, s'est félicité de la commande de 30 bateaux passée par le Mozambique aux chantiers navals de Cherbourg, jeudi 5 septembre. Montant du marché : 200 millions d'euros. Les Constructions mécaniques de Normandie (CMN) emploient près de 350 personnes à Cherbourg (Manche). 

"Pour les CMN, il était temps que ce contrat arrive. Les chantiers deviennent ainsi les premiers constructeurs de chalutiers en France", a déclaré le ministre délégué au Budget et ancien député-maire de Cherbourg, Bernard Cazeneuve, présent lors de la conférence de presse du propriétaire des chantiers navals, l'homme d'affaires libanais Iskandar Safa.

Selon la direction, cette commande de 24 chalutiers, trois patrouilleurs de 32 mètres et trois patrouilleurs de 42 mètres représente plus de deux ans de plan de charge pour les CMN. Elle fait "partie d'un contrat que le groupe Safa a signé avec le Mozambique", a précisé Iskandar Safa. L'ensemble de la commande au groupe Safa inclut une trentaine d'autres bateaux pour les autres chantiers du groupe, situés notamment en Allemagne et à Abu Dhabi.