Cet article date de plus de sept ans.

Vers une troisième hausse des tarifs de l'électricité en 2015 ?

Après des hausses en 2013 et 2014, un projet d'arrêté prévoirait une autre augmentation de 5% en 2015. Le ministère dément.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministère dément un projet d'augmentation des tarifs EDF en 2015. (GARO / AFP)

Les tarifs de l'électricité vont grimper de 5% en 2013, même chose en 2014, et aussi en 2015 ? Un projet d'arrêté envoyé au Conseil supérieur de l'énergie (CSE) prévoirait une hausse du tarif de l'électricité d'EDF de 5% au 1er août 2015, selon l'AFP, qui a eu accès au document. Cette augmentation est envisagée "sous réserve de l'évolution effective des coûts" d'EDF, indiquerait le texte.

"Le projet d'arrêté soumis au CSE et à la Commission de régulation de l'énergie (CRE) ne comporte aucune mention de hausse pour l'année 2015", a démenti, mercredi 10 juillet, une porte-parole du ministère de l'Ecologie et de l'Energie. Le ministère a par ailleurs affirmé qu'aucune hausse en 2015 n'était mentionnée dans le projet d'arrêté définitif validé par le ministre Philippe Martin. Cette nouvelle version n'a pas encore été envoyée aux acteurs concernés, selon deux sources citées par l'AFP.

Le silence de Bernard Cazeneuve

Invité de RTL, le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, s'était refusé dans la matinée à confirmer ou démentir le scénario d'une troisième hausse des tarifs de l'électricité en 2015, révélé la veille par Le Figaro.

Le gouvernement a annoncé, lundi, deux hausses de 5% du tarif réglementé d'EDF: la première le 1er août 2013, la seconde au 1er août 2014. Ces fortes hausses font suite à la recommandation de la CRE d'une hausse de plus de 14% dès cet été. Ce lissage pour 2013 et 2014 est donc encore insuffisant pour couvrir les coûts d'EDF, ce qui impliquerait d'autres hausses par la suite.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.