Le chômage, qui ne cesse d'augmenter dans la zone euro, atteint pour la première fois le seuil symbolique de 10%

Les chiffres publiés vendredi par l'office européen des statistiques Eurostat établissent le taux de chômage à 10% en novembre dernier, après 9,9% en octobre.C'est le plus haut niveau dans la zone euro depuis août 1998. Celle-ci n'existe que depuis 1999, mais Eurostat a reconstitué les données pour les mois précédents.

Les conséquences de la crise sur l\'emploi sont loin d\'être terminées.
Les conséquences de la crise sur l'emploi sont loin d'être terminées.

Les chiffres publiés vendredi par l'office européen des statistiques Eurostat établissent le taux de chômage à 10% en novembre dernier, après 9,9% en octobre.

C'est le plus haut niveau dans la zone euro depuis août 1998. Celle-ci n'existe que depuis 1999, mais Eurostat a reconstitué les données pour les mois précédents.

Sous l'effet de la crise économique, le nombre de personnes à la recherche d'un emploi n'a cessé d'augmenter depuis l'été 2008, où il n'était encore que de 7,5% de la population active.

Dans l'ensemble des 27 pays de l'Union européenne, le taux de chômage a également augmenté en novembre, à 9,5%, un record depuis le début de la série de statistiques en janvier 2000.

Il est resté stable en Allemagne, à 7,6%, selon Eurostat. Mais il a augmenté légèrement dans les autres grandes économies de la zone euro: à 19,4% en Espagne, qui bat tous les records (contre 19,3% en octobre), à 10% en France (contre 9,9%) et 8,3% en Italie (contre 8,2%).

Eurostat a recensé en novembre 102.000 chômeurs de plus qu'en octobre dans les seize pays partageant l'euro.

"Les perspectives ne sont pas bonnes", souligne Cédric Thellier, économiste chez Natixis, pour qui le chômage devrait continue à augmenter jusque fin 2011.