Le chômage repart fortement à la hausse en octobre, avec 42 000 demandeurs d'emploi supplémentaires

Ce chiffre concerne les demandeurs d'emploi de catégorie A, soit une augmentation de 1,2% par rapport à septembre.

Un congrès sur l\'emploi à Villeneuve d\'Ascq (Nord) le 30 septembre 2014.
Un congrès sur l'emploi à Villeneuve d'Ascq (Nord) le 30 septembre 2014. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A, c'est-à-dire sans activité dans le mois, a augmenté de 1,2% en octobre par rapport à septembre, soit 42 000 personnes en plus, en France métropolitaine. Un chiffre au plus haut depuis janvier 2013, si l'on excepte le bug informatique qui avait faussé les statistiques du mois d'août 2013.

Cette augmentation provient en partie de personnes déjà inscrites à Pôle emploi, qui exerçaient le mois dernier une activité réduite (catégorie B ou C). 

Au total, le nombre d'inscrits en catégories A, B et C augmente de 0,2% sur un mois, soit 13 100 demandeurs en plus. Le nombre total de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi, toutes catégories confondues, est donc de 5,43 millions en métropole, et 5,74 millions en incluant les départements d'outre-mer.

Hausse du chômage chez les 25-49 ans

En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente de 1,4% chez les 25-49 ans en octobre par rapport à septembre, et de 1,5% chez les seniors (50 ans et plus). En revanche, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A âgés de moins de 25 ans est stable en octobre, indique la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares).

"Des chiffres pas satisfaisants"

Dans un communiqué publié jeudi, la ministre du Travail, Myriam El Khomri, estime que ces "chiffres ne sont pas satisfaisants", mais qu'ils doivent "être interprétés avec prudence", en raison "des fortes variations des derniers mois"

Sur Twitter, la ministre assure que "la reprise de l'économie est engagée" mais insuffisante pour se traduire en baisse durable du nombre de demandeurs d'emploi. Elle propose de "renforcer l'accompagnement des demandeurs d'emploi", de "relancer l'alternance" et "d'aider chaque entreprise à se développer".