La plus importante banque britannique envisage d'installer à nouveau son siège social à Hong Kong

HSBC, un des plus grands groupes bancaires au monde, fondé à Hong Kong en 1865 (d'où son nom: HSBC pour Hong Kong et Shanghaï Corporation), considère l'Asie comme la région du monde la plus prometteuse.La banque paye d'ailleurs mieux ses traders en Asie qu'à Londres, selon "La Tribune".

Une agence de HSBC à Londres
Une agence de HSBC à Londres (AFP/BEN STANSALL)

HSBC, un des plus grands groupes bancaires au monde, fondé à Hong Kong en 1865 (d'où son nom: HSBC pour Hong Kong et Shanghaï Corporation), considère l'Asie comme la région du monde la plus prometteuse.

La banque paye d'ailleurs mieux ses traders en Asie qu'à Londres, selon "La Tribune".

Le siège social avait été transféré de Hong Kong à Londres, il y a 19 ans. HSBC aurait averti ses principaux investisseurs que son retour en Asie était conditionné par les taux d'imposition en Grande-Bretagne et des raisons administratives. Prétextes ? Selon le journal britannique The Sunday Telegraph", le départ est "plus que probable".

Un coup dur pour le gouvernement Cameron
Si HSBC quitte Londres, ce sera, selon The Sunday Telegraph, un "rude coup" pour l'actuel gouvernement britannique qui compte sur le secteur privé pour remonter son économie. La banque a payé 1,2 milliard de livres (1,4 milliard d'euros) d'impôts l'année dernière et emploie 52.000 personnes.

Départ plus que probable
"HSBC étudie le choix de son siège tous les trois ans. Normalement c'est une formalité. Cette fois-ci on nous a dit que ce départ était plus que probable", a indiqué au journal une source présentée comme un très important investisseur professionnel.

HSBC était restée bénéficiaire tout au long de la crise financière, et n'avait pas eu recours à des injections de capitaux publics, contrairement à ses compatriotes RBS et LBG, toutes deux partiellement nationalisées à l'automne 2008.

Profits doublés en 2010
La banque britannique avait plus que doublé ses profits en 2010. Elle avait engrangé un bénéfice net de 13,2 milliards de dollars en 2010 (environ 15,5 milliards d'euros), contre 5,8 milliards l'année précédente.

Chez HSBC, les banquiers sont mieux payés en Asie qu'à la City
La Tribune souligne que chez HSBC, les banquiers sont mieux payés en Asie qu'à la City: "La rémunération des principaux cadres bancaires et traders tourne autour de 950.000 euros, tandis que les banquiers basés à Londres gagnent en moyenne 670.000 euros", écrit le journal économique.