La France signe pour près de 11 milliards d'euros de contrats avec l'Arabie Saoudite

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, est en visite en France. A l'issue d'une réunion avec Laurent Fabius au quai d'Orsay, les deux ministres ont annoncé la signature de contrats pour 10 milliards 700 millions d'euros. Cela concerne surtout le domaine de l'aéronautique.

(Laurent Fabius, lors d'une précédente visite d'Etat saoudienne, le 1er septembre 2014. © Maxppp)

La France et l'Arabie Saoudite sont décidément en phase sur le plan économique. Après une visite en grande pompe (et fructueuse) de François Hollande dans le royaume, c'est cette fois-ci le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, qui s'est déplacé à Paris. Il a été reçu par son homologue français Laurent Fabius.

Airbus grand gagnant

A l'issue de la réunion, les deux hommes ont annoncé la signature de contrats pour une valeur de 10 milliards 700 millions d'euros. Cela comprend la confirmation de l'accord annoncé il y a une dizaine de jours, et qui porte sur l'achat de 30 Airbus A320 et 20 Airbus A330 par la compagnie aérienne Saudi Airlines, pour plus de 7 milliards d'euros. Ryad va également obtenir 23 hélicoptères multifonctions Airbus H145, pour 445 millions d'euros.

Annonce surprise, la France et l'Arabie Saoudite ont par ailleurs annoncé étudier la faisabilité de la construction de deux réacteurs nucléaires EPR en Arabie Saoudite, malgré les difficultés d'EDF à livrer le premier de ces réacteurs nouvelle génération, à Flamanville dans la Manche. Enfin, les deux pays discutent du prix pour des patrouilleurs maritimes français. Malgré la signature de ces contrats, le gouvernement régulièrement critiqué pour son silence sur la question des Droits de l'Homme en Arabie Saoudite.