La France parie sur une croissance de 0,1% en 2013 et 1,2% en 2014

Pierre Moscovici a indiqué que la France avait retenu les prévisions de croissance de son économie avancées par Bruxelles.

Le ministre de l\'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, répond aux questions des journalistes, le 4 avril 2013 à Strasbourg. 
Le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, répond aux questions des journalistes, le 4 avril 2013 à Strasbourg.  (PATRICK HERTZOG / AFP)

Le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, a annoncé, dimanche 7 avril, que la France avait retenu les prévisions de croissance de son économie avancées par Bruxelles pour 2013 (+ 0,1%) et 2014 (+ 1,2%). "Je souhaite que ce soit plus" et "que les perspectives soient dépassées" pour 2013, a-t-il toutefois souligné, interrogé dans le cadre du Grand rendez-vous Europe 1/Le Parisien/i-Télé. En février, François Hollande avait déjà prévenu que l'objectif de croissance de 0,8% ne serait pas atteint en 2013. 

Le gouvernement français prévoit une embellie pour les deux années suivantes, avec 1,2% de croissance en 2014 et 2% en 2015, en ligne avec la Commission européenne, a encore fait savoir Pierre Moscovici. Le gouvernement français présentera d'ici la mi-avril son programme de stabilité dans lequel figureront notamment ses nouvelles prévisions de déficit public et de croissance.