Cet article date de plus de neuf ans.

La croissance de l'activité en France s'est repliée en juillet

L'essoufflement de la croissance se confirme notamment dans le secteur des services, selon l'estimation définitive de l'indice PMI publiée mercredi par le cabinet Markit.L'indice final composite de l'activité globale en France s'est replié à son plus bas niveau depuis 23 mois à 53,2 points, contre 54,9 en juin, dans l'industrie et les services.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Turboméca - Archives.

L'essoufflement de la croissance se confirme notamment dans le secteur des services, selon l'estimation définitive de l'indice PMI publiée mercredi par le cabinet Markit.

L'indice final composite de l'activité globale en France s'est replié à son plus bas niveau depuis 23 mois à 53,2 points, contre 54,9 en juin, dans l'industrie et les services.

Le ralentissement de la hausse de l'activité dans le secteur des services
"reflète une détérioration de la demande", a commenté Jack Kennedy, économiste
chez Markit. "Toutefois, des signes d'encouragement, tels que le maintien de la
croissance de l'emploi et la hausse du volume des affaires en attente, sont
perceptibles", a-t-il ajouté.

Les entreprises indiquant avoir renforcé leurs effectifs au cours de la dernière période d'enquête expliquent généralement leurs décisions d'embauche par l'amélioration de la demande, selon Markit.

L'indice PMI, établi à partir d'une enquête menée auprès de 750 entreprises
opérant en France, est un indicateur avancé de la conjoncture, considéré comme
fiable par les analystes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.