La BCE a annoncé lundi avoir racheté 22 milliards d'euros d'obligations publiques de la zone euro la semaine dernière

Il s'agit d'un montant très élevé pour ce programme qui était en sommeil depuis près de cinq mois. Des achats effectués en pleine tempête boursière.Une annonce qui intervient alors que Berlin vient d'annoncer que la question des "euro-obligations" ne serait pas abordée lors du sommet franco-allemand de mardi.

La Banque centrale européenne
La Banque centrale européenne (John Macdougall)

Il s'agit d'un montant très élevé pour ce programme qui était en sommeil depuis près de cinq mois. Des achats effectués en pleine tempête boursière.

Une annonce qui intervient alors que Berlin vient d'annoncer que la question des "euro-obligations" ne serait pas abordée lors du sommet franco-allemand de mardi.

Le volume total de ce programme s'élève désormais à 96 milliards d'euros, contre 74 milliards d'euros précédemment. La BCE a décidé début août de relancer ce programme pour soutenir l'Italie et l'Espagne notamment, qui sont dans le collimateur des marchés financiers.