Cet article date de plus de dix ans.

L'iPod a largement contribué à relancer la marque Apple qui a connu dans les années 90 une période difficile

Le baladeur numérique, né en 2001, associé à iTunes, a changé l'image de la marque à la pomme, en anticipant les habitudes d'un nouveau public.De marque étiquettée chère et élitiste, Apple est ainsi devenue une marque grand public. Revue de détail de la nouvelle gamme de l'objet qui a contribué à sa renaissance.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié
Temps de lecture : 4 min.
La nouvelle famille des iPod d'Apple (DR)

Le baladeur numérique, né en 2001, associé à iTunes, a changé l'image de la marque à la pomme, en anticipant les habitudes d'un nouveau public.

De marque étiquettée chère et élitiste, Apple est ainsi devenue une marque grand public. Revue de détail de la nouvelle gamme de l'objet qui a contribué à sa renaissance.

Constructeur informatique moribond à la fin des années 1990, doit une partie de son come-back à l"émergence de son baladeur blanc, devenue un objet mondialement culte.

Lancé en 2001, le baladeur numérique, qui a finalement saturé le marché en cinq ans, a été le moyen de trouver un public nouveau et renouvelé pour Apple, ouvrant grande la porte à l'iPhone, à l'iPad mais aussi à la relance du Mac, dont les ventes ne se sont jamais aussi bien portées. Preuve du succès, plus de 250 millions d'unités ont été vendus toutes versions confondues, des versions qui se sont largement renouvelées depuis le modèle blanc du début et ses 5 gigas de mémoire.

Outre l'invention de l'appareil, Apple a su coupler son balladeur à un modèle économique (iTunes) qui rend, en partie, ses utilisateurs dépendant de la marque et qui a contribué largement à la santé financière de la société dirigée par .

Aujourd'hui, la part de l'iPod dans les revenus d'Apple diminue inexorablement depuis 2006. Le chiffre d'affaires de l'iPod ne représente plus que 14 % du CA total d'Apple au deuxième trimestre 2010. Les analystes avancent même qu'il pourrait tomber sous la barre des 10 % au dernier trimestre de cette année.

Loin d'être une mauvaise nouvelle, c'est la preuve qu'Apple est tiré d'affaire puisque son succès ne repose plus sur un seul produit.

Il suffit de voir les derniers chiffres d'Apple pour mesurer le redressement de la marque engendré par l'ex petit appareil blanc, qui depuis s'est décliné en de multiples versions, couleurs, capacités...

Avec un chiffre d"affaires en hausse de 50% à 13,5 milliards de dollars, bénéfice net qui s"envole de 90%, ventes d"iPhone en hausse de 131%... 2010 devrait être une grande année pour Apple. En un an, le groupe américain voit donc ses ventes progresser de pratiquement 50%. Seule "ombre" au tableau : la baisse du nombre d"iPod vendus.

Aujourd'hui, cette bonne santé et ses ventes record, Apple les doit avant tout à son produit phare: l'iPhone (qui on le voit est une déclinaison de l'iMac et de l'iPod, sans parler de l'arrivée de qui a en partie canibalisé l'iPod, en raison de ses capacités de stockage et d'écoute de la musique.

Sur le trimestre, 8,75 millions d'iPhone ont été écoulés. C'est 131% de plus qu'il y a un an, signe que le produit ne se banalise pas malgré l'offensive de la concurrence. Mais Apple peut aussi compter sur le Mac pour garder le cap, mais moins en revanche sur l'iPod qui se porte moins bien avec des ventes trimestrielles en recul de 1% (En valeur, le recul n'est pas sensible grâce à l'iTouch).

Apple a donc décidé de renouveler sa gamme. Miniaturisation, ajouts de fonctions, simplicité d'usage....Apple joue la complémentarité des iPod avec le reste de sa gamme.

L'iPod nano propose maintenant le Multi-Touch, la technologie qui a fait le succès de l'iPhone. Deux fois plus petit que le précédent Nano, il affiche pochettes d'albums, photos (en miniature...résolution de 240 x 240 pixels sur 1,5 pouce) et bénéficie du "voice over".

Son grand plus réside dans la possibilité de capter la FM dont on choisit les stations en caressant l"écran.

Autre avantage, il clippe facilement ses 21 grammes (mais 8 à 16 Go)grâce à sa pince intégrée.L'iPod shuffle, doté de 5 couleurs flashies à souhait (bleu, vert…) dispose de 15 heures d"autonomie et 2 Go de stockage.

iL conserve la technologie «voice over » qui vous informe de façon sonore du nom d"une chanson et de son interprète (il suffit d'appuyer sutr un petit bouton pour déclencher la voix synthétique).

Le même système vous informe de l"usure de la batterie ou du nom de votre liste de lecture. Même système de clippage que le nano. Le nouvel iPodtouch reprend en 101 grammes toutes les possibilités de l"iPhone 4 à l"exception... du téléphone.

Ce qui ne l"empêche pas d'être un outil de communication complet en connection Wi FI.

Comme les derniers iPhone, il est équipé de la fonction FaceTime. Cette fonction permet de voir et d"être vu lors d"un dialogue avec un proche grâce aux deux caméras dont il est équipé : une de face pour que votre interlocuteur vous voit et l"autre derrière l"appareil pour filmer ou photographier en général.

Ce système permet de vraies "visio conférences ou "tchat vidéos" entre personnes équipées du même appareil.

La qualité de son nouvel écran valorise son importante capacité de stockage (de 8à 64 Go) pour les photos, les vidéos ou les jeux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.