Cet article date de plus de six ans.

L'héritage controversé de Le Corbusier

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
L'héritage controversé du Corbusier
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Charles-Édouard Jeanneret, alias Le Corbusier, est devenu une légende de l'architecture contemporaine. Mais la standardisation de ses réalisations et ses idées d'extrême droite font aujourd'hui polémique.

Des villas blanches sur pilotis, de grandes barres d'habitations rectangulaires, des églises... Le Corbusier a été novateur dans le domaine de l'architecture urbaine, et le résultat de son travail est encore visible, notamment à la Cité radieuse de Marseille.
Le bâtiment, qui comprend 350 appartements, a été construit juste après-guerre. Ces logements restent prisés : la lumière, la vue, la construction en duplex, les placards intégrés et les cloisons amovibles n'ont pas pris une ride.

Des convictions en béton armé

Le Corbusier voulait développer un concept de village vertical, en intégrant des commerces et une école maternelle dans l'immeuble. Mais ses idées sont loin de faire l'unanimité. Cinquante ans après sa mort, le passé d'extrême droite de l'architecte a refait surface, notamment son attirance pour "l'ordre nouveau" et sa proximité avec le régime de Vichy. Certains pensent aujourd'hui que ses convictions auraient influencé son œuvre : ordre, hiérarchie, discipline et normalisation sont pour lui des valeurs suprêmes, qui auraient inspiré ses projets et transparaîtraient dans ses réalisations.

Tout en paradoxes, l'artiste vivait quant à lui dans un petit cabanon en bois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.