Cet article date de plus de dix ans.

L'ex-patron de L'Allied Irish Banks, C.Doherty, a reçu un parachute doré de plusieurs millions d'euros

Cette information, révélée mardi par l'Irish Times, tombe en pleine crise irlandaise après la faillitte du système bancaire irlandais qui a nécessité un plan de sauvetage, européen notamment.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Allied Irish Banks (AFP/PETER MUHLY)

Cette information, révélée mardi par l'Irish Times, tombe en pleine crise irlandaise après la faillitte du système bancaire irlandais qui a nécessité un plan de sauvetage, européen notamment.

AIB, qui a été nationalisée en raison de son état financier, a annoncé une perte de 10,4 milliards d'euros en 2010, et a décidé de supprimer 2.000 emplois d'ici à la fin de l'année.

La banque doit recevoir à elle seule 13,3 milliards d'euros de capitaux supplémentaires, sur les 24 milliards d'euros dont doivent bénéficier les banques irlandaises, à l'issue de tests de résistance réalisés par les autorités.

C'est donc dans ce contexte que le quotidien irlandais a indiqué que Colm Doherty, qui avait pris les rênes de la banque en 2009, a perçu au total 432.000 euros de salaire l'an dernier, jusqu'à son départ intervenu fin novembre, et a bénéficié en plus d'une prime contractuelle de 707.000 euros, liée à son départ anticipé, ainsi qu'une somme d'environ deux millions d'euros pour compenser ses droits à la retraite.

Le ministre des Finances Michael Noonan a affirmé que ce paiement était un "héritage" légué par l'ancien gouvernement de Brian Cowen, aux commandes jusqu'au début de l'année, et a assuré que le nouveau gouvernement dirigé par le centriste Enda Kenny allait "faire le ménage" dans ces pratiques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.