L'évolution des salaires des sportifs depuis 1960

En plateau, Jean-Sébastien Fernandes fait le point sur les sportifs les mieux payés du monde et l'évolution de leurs salaires depuis les années 60.

FRANCE 3

Le basketteur français Rudy Gobert vient de signer un contrat astronomique avec la franchise de NBA des Utah Jazz. Avec un salaire annuel de plus de 23 millions d'euros soit plus de 65 000 euros par jour, il devient ainsi le sportif français le mieux payé au monde. Mais le basketteur tricolore est encore loin de Cristiano Ronaldo et ses 51 millions euros par an. La star du Real Madrid devance Lionel Messi, 48,5 millions d'euros, et le pilote de F1 Sebastian Vettel, 36,4 millions d'euros par an. Et ses salaires astronomiques ne tiennent pas en compte les revenus du sponsoring.

Une accélération dans les années 90

Des salaires qui ont évolué de manière extraordinaire en 50 ans. "Dans les années 60, un footballeur comme George Best, la légende de l'époque, touchait l'équivalent de 100 000 euros par an. Dans les années 80, ce chiffre avait déjà triplé avec la star française Michel Platini avec 300 000 euros annuels", détaille Jean-Sébastien Fernandes en plateau. Mais l'accélération s'est vue dans les années 90 avec Zinédine Zidane et ses 7 millions d'euros, soit sept fois moins qu'un Cristiano Ronaldo aujourd'hui.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pivot français des Utah Jazz, Rudy Gobert (à gauche), vendredi 28 octobre 2016, à Salt Lake City (Etats-Unis).
Le pivot français des Utah Jazz, Rudy Gobert (à gauche), vendredi 28 octobre 2016, à Salt Lake City (Etats-Unis). (GENE SWEENEY JR. / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)