Cet article date de plus de huit ans.

L'alcool est responsable de 49.000 morts en France par an (étude)

Une étude publiée ce lundi montre que l'alcool est à l'origine de 49.000 décès tous les ans en France. Les hommes sont deux fois plus touchés que les femmes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

"Les Français boivent
trop
", juge l'une des auteurs de l'étude sur les conséquences de la
consommation d'alcool en France. Publié dans l'European journal of public
health
, le rapport démontre que l'alcool
est responsable de 49.000 morts en France chaque année.

"L'alcool est une
cause importante de mortalité prématurée, puisqu'il est responsable de 22%
(près d'un sur quatre) des décès entre 15 et 34 ans, 18% (près d'un sur cinq)
des décès entre 35 et 64 ans et 7% des décès à partir de 
65
ans
", explique la chercheuse
Catherine Hill.

Les hommes deux fois plus
touchés que les femmes

Selon l'étude de Sylvie Guérin, Agnès Laplanche, Ariane Dunant
et Catherine Hill, la consommation
excessive d'alcool cause chaque année la mort de 36.500 hommes, soit 13% de la
mortalité totale masculine. 

Chez les femmes, l'alcool est responsable de 12.500
décès, ce qui représente 5% de la mortalité totale.

Près de trois verres d'alcool
par jour

Toujours selon l'étude, la
moyenne d'alcool consommé chaque jour en France (sur les plus de 15 ans) est de 27 grammes,
soit 2,7 verres. Même divisé de moitié, soit
un verre-et-demi par jour, l'alcool est "néfaste ", car il
entraîne selon les auteurs "1.100 morts ".

Les chiffres sont tout de
même encourageants : il y a 50 ans, les Français buvaient deux fois plus
d'alcool.

L'étude relève également le
bénéfice de l'alcool à petite dose, face à certains risques vasculaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.