Jura : le seul fabricant de cochonnets en France menacé par la pyrale du buis

La chenille dévore les buis qui servent à fabriquer les cochonnets.

La tournerie Monneret située à Jeurre, dans le Jura, est la seule en France à fabriquer des cochonnets pour la pétanque.
La tournerie Monneret située à Jeurre, dans le Jura, est la seule en France à fabriquer des cochonnets pour la pétanque. (MARIE-CORALIE FOURNIER / FRANCE-BLEU BESANÇON)

Le seul fabricant de cochonnets en France, la tournerie Monneret située à Jeurre, dans le Jura, est menacé par la pyrale du buis, une chenille qui s’attaque à la forêt environnante, rapporte France Bleu Besançon mercredi 10 avril.

L'entreprise Monneret produit environ un million de cochonnets par an pour la pétanque, ce qui représente 35% de son chiffre d’affaires. Cette entreprise familiale de cinq personnes fournit les grandes marques, les compétitions officielles et la fédération française de pétanque.

Mais la pyrale du buis, une chenille, dévore toutes les feuilles et tue les buis dont sont faits les cochonnets. "Il n’y aura plus de buis en France d’ici cinq ou sept ans", assure Jean-Yves Monnoret, patron de la tournerie.

D’habitude, il écoule 200 tonnes de buis par an, coupés dans un rayon de 50 km à la ronde. Cette année, il en stocke plus de 500 tonnes et espère pouvoir récupérer du bois pour les dix prochaines années en l'important d’autres régions ou d’autres pays.