Royaume-Uni : l'inflation accélère encore à 9,4% sur un an en juin, le plus haut niveau en 40 ans

La Banque d'Angleterre estime même que l'inflation pourrait monter jusqu'à plus de 11% à la fin de l'année.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un supermarché Sainsbury's à Londres (Royaume-Uni), le 13 février 2022. (TOLGA AKMEN / AFP)

Elle ne touche pas que la France. L'inflation au Royaume-Uni a accéléré en juin à 9,4% sur un an, un plus haut niveau en quarante ans, alimentée par les prix du carburant et de l'alimentation, en pleine crise du coût de la vie, a annoncé l'Office national des statistiques dans son rapport mensuel publié mercredi 20 juillet.

La Banque d'Angleterre (BoE) estime que l'inflation pourrait monter jusqu'à plus de 11% à la fin de l'année, dopée par l'invasion russe de l'Ukraine, l'envolée des prix du gaz qu'elle a entraînée, et un marché du travail très tendu. Le gouverneur de la BoE Andrew Bailey a prévenu mardi que l'institut monétaire pourrait accélérer le rythme de ses hausses de taux en les remontant de 50 points de base lors de sa réunion d'août, pour tenter d'endiguer plus vigoureusement l'envolée des prix.

"Les pays autour du monde affrontent la hausse des prix et je sais combien c'est difficile pour les gens ici au Royaume-Uni, donc nous travaillons aux côtés de la Banque d'Angleterre pour la faire retomber", a commenté le ministre de l'Économie et des Finances, Nadhim Zahawi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inflation 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.