Inflation : quels produits alimentaires pourraient continuer d’augmenter ?

Publié
Inflation : quels produits alimentaires pourraient continuer d’augmenter ?
France 3
Article rédigé par
F. Depaquit, J-L. Boulesteix,T. Dorseuil - France 3
France Télévisions

Vendredi 12 août, l’inflation atteint 6,1 % sur un an. Du jamais-vu depuis 1985. La guerre en Ukraine et l'envolée des cours du pétrole se traduisent par une augmentation sensible des prix, notamment dans le secteur de l'alimentation.

Les mois passent et le prix des caddies continue d’augmenter. Faire ses courses coûte de plus en plus cher, et la tendance ne va pas s’inverser. "Je compare plus les prix, j’essaie de ne pas lésiner quand même sur la qualité", confie une consommatrice. Les premiers impactés sont les produits laitiers, avec une hausse de 6,8 % pour les yaourts, et 13,3 % pour le beurre. Avec la sécheresse et le manque de fourrage, le rendement des vaches est moins important. 

La concurrence ne suffit pas à amortir les hausses

Une autre conséquence est que la quantité de viande produite pourrait être moins importante. Son prix a déjà augmenté de 8,8% depuis juillet 2021. "Les distributeurs sont face à un tel mur d’inflation, que même la concurrence entre eux, elle ne suffit pas à ce qu’ils amortissent les hausses de prix", explique Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution. Les fruits et légumes ne seront pas non plus épargnés par l’inflation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.