Inflation : les Français ne paieront pas "plus d'impôts" à cause des hausses de salaire, assure Bruno Le Maire

Le ministre de l'Economie, invité mercredi matin de BFMTV/RMC, est revenu sur les mesures prises pour faire face à l'inflation et préserver le pouvoir d'achat.  

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministère de l'Economie et des Finances, à Paris, le 8 avril 2020. (BERTRAND GUAY / AFP)

Les Français qui obtiennent des hausses de salaire de leur employeur pour faire face à l'inflation ne paieront pas "plus d'impôts" du fait de cette revalorisation, a assuré Bruno Le Maire, mercredi 8 juin. Le ministre de l'Economie l'a affirmé sur le plateau de BFMTV/RMC. "Je veux lever cette inquiétude. Il ne s'agit pas que les Français payent plus d'impôts à cause de l'inflation. Il est hors de question que des salariés, que les Français, payent plus d'impôts sur le revenu ou rentrent dans le barème de l'impôt sur le revenu à cause de l'inflation", a-t-il déclaré. 

Indexation du barême de l'impôt sur le revenu

Comme chaque année, "nous allons indexer le barème de l'impôt sur le revenu sur l'inflation pour éviter ces effets de seuil, où des gens (...) basculent dans l'impôt sur le revenu ou une tranche supplémentaire" en raison d'une hausse de salaire, a  détaillé le numéro 2 du gouvernement.

Le barème de l'impôt sur le revenu est en effet traditionnellement indexé sur l'inflation, à l'exception des années 2012 et 2013. L'indexation du barème de l'impôt sur le revenu protège les contribuables d'une augmentation d'impôt mécanique,  non représentative d'une progression réelle de leurs revenus, précise le ministère. A revenu réel inchangé, c'est-à-dire après prise en compte de l'inflation, l'absence d'actualisation du barème rendrait imposables à l'impôt sur le revenu certains foyers jusqu'alors non imposables ; engendrerait l'imposition de certains revenus à un taux plus élevé, au titre d'une tranche supérieure, et entraînerait la perte du bénéfice de certains avantages sociaux ou fiscaux, dont les seuils sont indexés sur le barème de l'impôt sur le revenu, poursuivent ses services. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inflation 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.