Crise de l'énergie : "Nous allons massivement soutenir les entreprises françaises face à l'explosion de leurs factures", promet Bruno Le Maire

"On ne va pas laisser casser notre outil industriel, rassure le ministre de l'Économie sur France Inter Je l'ai protégé pendant le Covid, je le protégerai face à la crise de l'inflation".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, le 19 novembre 2022 sur France Inter. (FRANCEINTER / RADIO FRANCE)

"Nous allons massivement soutenir les entreprises françaises face à l'explosion de leurs factures" a déclaré samedi 19 novembre sur France Inter Bruno Le Maire, ministre de l'Économie. "Les entreprises françaises seront protégées, elles seront bien protégées et elles seront aussi bien protégées que les entreprises allemandes", a-t-il ajouté.

>> "Beaucoup d'entreprises vont passer à travers les trous de la raquette", craint le secrétaire général de la CPME

Le gouvernement a annoncé vendredi un nouveau plan pour les entreprises qui sont touchées de plein fouet par la hausse des prix de l’énergie. Trois nouveaux dispositifs sont mis en place dans le but de contenir les prix de l'énergie pour les entreprises et les collectivités dont notamment l'ouverture d'un guichet en ligne pour obtenir des aides.

Nous "protégerons" les petits et les grands

Le ministre de l'Économie s'est adressé aux entreprises, notamment celles qui aimeraient que les aides soient plus importantes : "Sachons raison gardée. Je sais que c'est très difficile, qu'il y a énormément  d'inquiétudes, notamment chez les plus petites entreprises. Je leur dis avec beaucoup de gravité que nous vous protégerons", a-t-il insisté.

Mais le gouvernement ne va pas protéger que les petites entreprises, prévient Bruno Le Maire. Les entreprises énergo-intensives qui "ont parfois des factures qui peuvent aller jusqu'à 200, 300, 400 millions d'euros par an seront aussi protégés", assure-t-il.  "On ne va pas laisser casser notre outil industriel. Je l'ai protégé pendant le Covid, je le protégerai face à la crise de l'inflation", ajoute-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inflation 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.