Vidéo Alteo: stop ou encore ?

Publié
Durée de la vidéo : 19 min.
Complément d'enquête. Alteo : stop ou encore ?

A Gardanne, l’usine Alteo qui produit de l’alumine mais aussi des boues rouges polluantes, est en redressement judiciaire. Doit-elle fermer, comme l’exigent les écologistes ? Ou poursuivre son activité de pointe, comme le supplient ses 500 employés ? 

Alteo fait vivre Gardanne, 21 000 habitants, depuis plus d'un siècle. Mais cette usine d'alumine alimente la chronique depuis une cinquantaine d'années : elle a déversé des millions de tonnes de boues rouges contenant des métaux lourds dans la mer Méditerranée.

L'entreprise a installé une nouvelle station d'épuration, et assure avoir stoppé ces rejets en mer. Les résidus de bauxite et de soude sont désormais stockées dans une immense décharge quelques kilomètres au nord de Gardanne, près de Bouc-Bel-Air. Des déchets industriels notamment composés de titane, chrome, vanadium, arsenic… qui inquiètent nombre de riverains.

L'environnement ou l'emploi ?

Les écologistes demandent la fermeture de l'usine. Aujourd'hui, Alteo est en redressement judiciaire, fragilisée par de mauvais résultats. Des emplois sont en jeu. Doit-elle fermer, comme l’exigent les écologistes ? Ou poursuivre son activité de pointe, comme le supplient ses près de 500 employés ? 

Un reportage de Julien Cholin et Guillaume Marque diffusé dans "Complément d'enquête" le 19 novembre 2020.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Industrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.