Veolia et Suez ont signé "un accord de rapprochement"

Après un bataille financière, politique et médiatique qui a duré plusieurs mois, le traité de paix a été formalisé et approuvé par les conseils d'administration des deux groupes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le siège de Veolia à Paris, le 30 septembre 2020. (NATHAN LAINE / HANS LUCAS / AFP)

Les deux géants français de l'eau et des déchets, Veolia et Suez, rivaux depuis 150 ans, ont scellé vendredi 14 mai l'accord qui verra le premier mettre la main sur une bonne part du second. Après une bataille financière, politique et médiatique de plusieurs mois, le traité de paix a été formalisé et approuvé par les conseils d'administration des deux groupes. Il reprend largement le contenu de l'entente trouvée il y a un mois au terme d'une médiation éclair.

Cet "accord de rapprochement" permet à Veolia "d'acquérir les actifs stratégiques nécessaires à son projet de construction du champion mondial de la transformation écologique, tout en garantissant un périmètre industriel et social cohérent et pérenne pour le nouveau Suez", explique un communiqué commun.

Veolia y confirme ses engagements sociaux (maintien de l'emploi et des statuts sociaux des salariés), mais aussi que le prix d'acquisition de Suez sera relevé à 20,50 euros par action, valorisant sa cible à quelque 13 milliards d'euros.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Industrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.