Travaux : le secteur du bâtiment subit la flambée des prix des matériaux de construction

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Travaux : le secteur du bâtiment subit la flambée des prix des matériaux de construction
france 2
Article rédigé par
D.Sebastien, T.Simonet - France 2
France Télévisions

Avec la reprise économique mondiale, la demande de certains matériaux de construction est devenue supérieure à l’offre. Les prix flambent et les chantiers prennent du retard.  

Sur les chantiers, les matériaux viennent à manquer et deviennent plus chers. Les travaux prennent du retard, notamment dans l’immobilier, et de nombreux acheteurs vont devoir attendre pour emménager. En France, le secteur du bâtiment n’avait pas connu une telle situation depuis au moins 30 ans. Dans une entreprise de charpente, les carnets de commande sont pleins, mais le patron s’inquiète de la montée des prix du bois. "Tous les bois de structure ont pris entre 20 et 50% depuis le début d’année, ce sont des augmentations très brutales, qu’on n'anticipait pas", estime Samuel Minot.

Demande supérieure à l’offre

Le bois, mais aussi le PVC, le cuivre ou l’acier sont concernés par la flambée des prix. En cause, la reprise économique aux États-Unis et en Chine, qui occasionne une demande supérieure à l’offre. Sur un chantier de construction d’une cinquantaine de logements, ce sont des centaines de tonnes d’acier qui sont utilisées pour les fondations ou les cloisons, alors que le prix de la matière première a bondi de 40%. L’allongement des délais se constate dans tous les corps de métier, comme la plomberie, par exemple. Beaucoup de professionnels du bâtiment vont devoir actualiser leurs devis en cours de chantier. 

 

Parmi nos sources :

-          Fédération du bâtiment et des travaux publics du Rhône

http://www.btp-rhone.ffbatiment.fr/

-          CAPEB Auvergne Rhône-Alpes

https://www.capeb.fr/actualites/penurie-de-materiaux-flambee-des-prix-lartisanat-du-batiment-en-danger

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Industrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.