Rhône : la construction d’une usine de production de vaccins à Neuville-sur-Saône est une "excellente nouvelle", pour le maire Eric Bellot

Un investissement à un demi-milliard d'euros pour une usine Sanofi à Neuville-sur-Saône, le maire se réjouit de la nouvelle sur franceinfo ce mardi 16 juin.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un laboratoire pharmaceutique Sanofi à Montpellier (SAMUEL DUPLAIX / MAXPPP)

Alors que Sanofi va investir près d’un demi-milliard d’euros pour la création d’une nouvelle usine à Neuville-sur-Saône dans le Rhône spécialisée dans la production de vaccins, le maire de la commune Eric Bellot estime que c’est une "excellente nouvelle qu'on puisse construire une usine qui soit si moderne et qu’on ait également 200 personnes qui travaillent sur ce nouveau site", ce mardi 16 juin.
 
franceinfo : La construction d’une nouvelle usine dans votre commune est-elle une bonne nouvelle ?
 
Eric Bellot : Oui, bien sûr, c'est une excellente nouvelle. On ne peut que se réjouir de la construction de cette usine sur la commune. Neuville a une longue histoire - je ne dirais pas une longue histoire d'amour - mais c'est une très longue histoire avec l'industrie chimique et pharmaceutique depuis plus de 100 ans. Il y a déjà eu par le passé des vaccins, des médicaments qui étaient fabriqués à Neuville et puis l'usine avait perdu un peu, voire pas mal de ses employés. Donc, c'est une excellente nouvelle qu'on puisse construire une usine qui soit si moderne et qu’on ait également 200 personnes qui travaillent sur ce nouveau site.
 
Pensez-vous que la relocalisation d’usines en France est une nécessité ?
 
Je crois que la crise que nous avons traversée a montré toutes les limites de la mondialisation et qu'il est important de pouvoir, en tant qu'Etat, réagir rapidement. La construction d'usines sur le territoire national en est la réponse. Moi, j'ai appris l'information par la presse aujourd'hui, à midi. Depuis, je suis en contact avec le directeur du site que je rencontre dans les tout prochains jours. C'est effectivement quelque chose de très, très, très novateur et on ne peut que se réjouir que sur notre territoire et sur ma commune, on construise cette usine.
 
Mais pour autant, certaines industries continueront à produire moins cher en Chine, par exemple. Qu’en pensez-vous ?
 
Je crois que la crise que nous avons vécue nous a permis d'ouvrir les yeux sur un certain nombre de choses. Je travaille dans l'Éducation nationale et je crois toujours à l’éducabilité, je crois qu’on grandit et on apprend tout au long de la vie. Je pense que là-dessus, on se rend compte qu'il y a un domaine sur lequel on ne peut pas faire des économies et prendre des risques comme on l'a fait trop longtemps jusqu'à maintenant. Du coup, il faut des moyens. Et puis, il faut qu'effectivement, tout le monde puisse se soigner et avoir un accès aux soins. Donc j'espère et je compte là-dessus, sur l'évolution des mentalités et sur le fait que les politiques prennent les bonnes décisions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.