Recyclage : Veolia veut devenir le numéro un mondial

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Recyclage : Veolia veut devenir le numéro un mondial
FRANCEINFO
Article rédigé par
Michel Perrier, S. Lacombe - franceinfo
France Télévisions

Veolia a annoncé dimanche 30 août son intention de racheter Suez, son rival et numéro deux du secteur. L’objectif est de créer un champion français numéro un mondial de la transformation écologique.

Veolia est déjà numéro un mondial du traitement de l’eau et des déchets. En s’emparant des parts qu'a Engie dans Suez et en lançant une OPA sur le reste du capital de Suez, il deviendrait le numéro un mondial de l’environnement. Au moment où de nombreux pays vont consacrer une partie de leur plan de relance post-coronavirus à la lutte contre le réchauffement climatique, Veolia veut créer le groupe d’après pour le monde d’après. Si cette fusion aboutissait, la nouvelle entreprise réaliserait un chiffre d’affaires de 45 milliards d’euros et serait coté en Bourse à hauteur de 20 milliards d’euros et aurait 260 000 salariés sur les cinq continents. 

Recycler ce qui n’est pas recyclable

Il entend conserver son savoir-faire dans le traitement de l’eau et va se lancer dans la capture du carbone et le recyclage de produits aujourd’hui non recyclables comme 70% des emballages en plastique. Le nouveau groupe pèserait seulement 5% du marché mondial dans un secteur en pleine mutation où les concurrents chinois et américains, Beijing Group et KKR, sont à l’affût.



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.