Projet de loi sur la fin de l'exploitation des hydrocarbures : "Un symbole important", estime la Fondation pour la nature et l'homme

Célia Gautier, de la Fondation pour la nature et l'homme, estime que la loi sur la fin de l'exploitation des hydrocarbures d'ici 2040 en passe d'être adoptée à l'Assemblée est une "petite victoire" pour Nicolas Hulot mais veut maintenant que la France aille plus loin. 

franceinfo
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Le projet de loi sur la fin de la recherche et l'exploitation des hydrocarbures en France d'ici 2040 doit être adopté définitivement par l'Assemblée nationale, mardi 19 décembre 2017. Invitée de franceinfo, Célia Gautier, responsable climat-énergie à la Fondation pour la nature et l'homme, a estimé qu'il s'agissait d'un "symbole important" et d'une "petite victoire" pour Nicolas Hulot. Il "fallait cette loi", a-t-elle ajouté. 

Si la France, qui est un tout petit producteur d'hydrocarbures, n'arrive pas à le faire, les autres pays n'y arriveront pas non plus et c'est un mauvais signal pour la mise en œuvre de l'accord de Paris sur le climat.

Célia Gautier

à franceinfo

Célia Gautier veut maintenant que la France aille plus loin. "Il faut travailler sur la baisse de la consommation d'hydro carburants", a-t-elle déclaré. Pour baisser cette consommation d'énergies fossiles, "il faut développer les alternatives à la voiture, rendre les villes cyclables, piétonnes, développer les transports en commun, mais aussi le véhicule électrique. Il faut arrêter de subventionner les énergies fossiles", a-t-elle insisté.

"2018 est une année test pour Emmanuel Macron"

La responsable climat-énergie à la Fondation pour la nature et l'homme souhaite la création d'une "chambre citoyenne du futur qui soit mise en place pour pouvoir pleinement intégrer la lutte contre le changement climatique dans nos politiques publics."

Concernant l'action d'Emmanuel Macron pour lutter contre le changement climatique, Célia Gautier a salué "des discours très volontaristes". Selon elle, "on a rarement entendu ça dans la bouche d'un président de la République, avec des mots qui sont très graves et qui sont presque ceux des ONG." Mais "où sont les actes ?", s'est-elle demandé. Pour Célia Gautier, "2018 est une année test pour Emmanuel Macron et le climat et son soutien à Nicolas Hulot".

Célia Gautier, responsable climat-énergie à la Fondation pour la nature et l\'homme, invitée de franceinfo, mardi 19 décembre 2017.
Célia Gautier, responsable climat-énergie à la Fondation pour la nature et l'homme, invitée de franceinfo, mardi 19 décembre 2017. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)