Cet article date de plus de neuf ans.

Petroplus : dernière journée pour les offres de reprises

Ce vendredi signe la dernière journée pour recueillir les offres de reprise de cette raffinerie située à Petit-Couronne, au sud de Rouen. Le site avait repris une activité temporaire cet été pour assurer un contrat provisoire avec Shell. Mais après cela, Petroplus devra trouver un repreneur, désigné le 4 septembre prochain.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Deux candidats, déclarés le 24 juillet dernier sont toujours
en lice pour la reprise de Petroplus, avec des offres jugées plutôt sérieuses
par les syndicats. Le premier, Net Oil, est une société basée à Dubaï, dirigée
par le Franco-libanais Roger Tamraz. Le second repreneur éventuel est basé,
lui, à Hong-Kong, sous le nom de APG.

Ces deux multinationales, bien établies dans le secteur
pétrolier, ont séduit l'intersyndicale en proposant des projet qui permettraient
de maintenir les emplois, voire d'en créer, grâce à la relance du complexe
des huiles.

Peu de chances que de nouveaux repreneurs se manifestent
encore avant l'échéance de dépôt de dossier ce vendredi soir : les deux
candidats, eux, ont déjà entamé leur parcours administratif et démontré que
leurs finances sont à la hauteur du projet Petroplus.

Le site de Petit-Couronne entame désormais la dernière
ligne droite pour décider de son avenir : dix jours avant que le tribunal
de commerce de Rouen fasse son choix entre un repreneur, ou la
liquidation pure et simple de cette société de 550 salariés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Industrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.