Normandie : la renaissance d'une marque française

Guy Degrenne vient de céder 30% de son capital à un groupe allemand pour se relancer.

France 3

C'est l'une des griffes emblématiques de l'art de la table à la française. Des couverts en inox aux assiettes de porcelaine. Et une publicité qui a marqué les esprits. Le cancre Guy Degrenne, devenu magnat de l'industrie grâce à une idée : en 1948, il utilise l'acier des blindés américains, abandonnés du débarquement, et fabrique les premiers couverts en acier inoxydable. 70 ans plus tard, l'usine historique du Calvados vit toujours au rythme de sa forge.

Le groupe Vorwerk derrière le rachat

Depuis 18 ans, l'entreprise perd de l'argent chaque année. Alors, pour s'en sortir, Degrenne s'est mis à travailler pour d'autres marques. Elle fabrique des bols pour les robots ménagers allemands à succès Thermomix. Et aujourd'hui, le groupe allemand Vorwerk vient encore au secours de Guy Degrenne. Le client va devenir actionnaire en rachetant 30% de son capital pour 15 millions d'euros. Un investissement qui va permettre au nouveau patron d'accélérer la relocalisation en France de sa production.

Le JT
Les autres sujets du JT
C\'est lors du dîner de Noël que le risque d\'infarctus est le plus important. (Photo d\'illustration)
C'est lors du dîner de Noël que le risque d'infarctus est le plus important. (Photo d'illustration) (PHOTOALTO / SIGRID OLSSON / GETTY)