Michelin : la colère des 619 salariés de La Roche-sur-Yon

Jeudi 10 octobre, Michelin a annoncé son intention de fermer son site de La Roche-sur-Yon (Vendée), faute de rentabilité. Un coup de massue pour les 619 salariés.

FRANCE 3

Déception immense pour les salariés. Jeudi 10 octobre, Michelin a annoncé son intention de fermer son usine de La Roche-sur-Yon, en Vendée. "Depuis quatre ans, les employés avaient accepté de gros efforts dans le cadre d'un plan pour améliorer la compétitivité et tenter de sauver ce site, car en effet, l'usine de La Roche-sur-Yon produit des pneus haut de gamme destinés aux poids lourds", rapporte la journaliste Eleonore Duplay en duplex sur place.

La concurrence asiatique

Un marché fortement concurrencé par des pneus d'entrée de gamme, moins chers, en provenance notamment d'Asie. Les 619 salariés de Michelin avaient accepté des rythmes en quatre-huit pour rendre le site plus rentable. "Les syndicats annoncent aujourd'hui leur intention de se battre jusqu'au bout contre ce projet de fermeture", conclut Eleonore Duplay.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'usine Michelin de La Roche-sur-Yon, le 22 avril 2016.
L'usine Michelin de La Roche-sur-Yon, le 22 avril 2016. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)