Michelin : après l'annonce de la fermeture d'usine, La Roche-sur-Yon sous le choc

Michelin a décidé, jeudi 10 octobre, de fermer son usine de La Roche-sur-Yon (Vendée), d'ici fin 2020. Plus de 600 salariés vont se retrouver sans emploi. La ville est sous le choc. 

FRANCE 2

Les habitants de La Roche-sur-Yon, en Vendée, se sont réveillés sous le choc après l'annonce, jeudi 10 octobre, de la fermeture de l'usine Michelin. Installé depuis 1971, le site était emblématique pour la ville. "C'est triste, c'est même scandaleux", "ça fait pas mal de familles, pas mal de personnes qui vont rester sur le carreau... je ne sais pas ce qu'ils vont faire de ces travailleurs", expliquent des Yonnais, abasourdis. Depuis jeudi, le sujet est sur toutes les lèvres. Les commerçants de la ville redoutent d'être économiquement impactés par cette fermeture. "600 personnes au chômage, ce sont des personnes qui ne pourront peut-être pas venir dans le futur. Il y a aura forcément un impact pour nous", poursuit un commerçant de la commune.

"Un territoire où l'emploi se porte bien"

Si l'inquiétude règne, le maire de la ville tient lui à rester positif. "On a cette chance en Vendée d'être dans un territoire où l'emploi se porte bien et où nous sommes plutôt en manque d'employés que le contraire. Un certain nombre d'entreprises se sont déjà portées candidates pour recevoir des gens de chez Michelin", constate Luc Bouard, maire de La Roche-sur-Yon. La mairie s'engage à accompagner les salariés de l'usine Michelin jusqu'au bout pour que ceux qui le souhaitent puissent rester travailler à La Roche-sur-Yon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des employés devant l\'usine Michelin de La Roche-sur-Yon, à l\'annonce de la fermeture du site, mercredi 10 octobre. 
Des employés devant l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon, à l'annonce de la fermeture du site, mercredi 10 octobre.  (LOIC VENANCE / AFP)