Lingerie : la belle histoire des Indiscrètes

Plusieurs entreprises ont profité de la crise du coronavirus pour maintenir l'emploi. C'est le cas de la marque de lingerie "Les Indiscrètes" de Chauvigny (Vienne), qui s'est lancée dans la production de masques.

France 2

Depuis un mois, les Indiscrètes ont retouvé leurs machines. Elles fabriquent à nouveau une cinquantaine de soutiens-gorge et de culottes haut de gamme par jour. Christelle Bois, la directrice, n'a pas une minute à elle. Les collections retardées représentent une épreuve de plus pour cette entreprise de Chauvigny (Vienne) déjà durement touchée. Créée en 2010, les Indiscrètes connaissent rapidement une descente aux enfers : redressement judiciaire, suicide du patron. 

Des milliers de masques produits

Début 2019, leur combat trouve une issue heureuse. L'entreprise trouve un repreneur, Michel Gouzon. Depuis, la société a investi 50 000 euros dans la chaîne de production. Pour garantir la survie de l'entreprise, les Indiscrètes ont également produit des milliers de masques pour leurs clients et pour les collectivités de la région. Si le secteur connaît des moments difficiles, la société a réussi à préserver des emplois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Lingerie : la belle histoire des Indiscrètes
Lingerie : la belle histoire des Indiscrètes (France 2)