Cet article date de plus d'un an.

Les véhicules électriques chinois débarquent sur les routes corses

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Voitures électriques : les Chinois débarquent en Corse
Article rédigé par
D.Lachaud, N.Berthier, A.Lo Cascio, L.Harper, A.Miguet, G.Caron, A.Cao, N.Lachaud - France 2
France Télévisions

Les voitures électriques sont nombreuses sur les routes corses cet été. Elles arborent le sigle d'une marque chinoise qui a choisi de brader ses véhicules pour mieux les exposer dans cette belle vitrine.

Elles sont arrivées de Chine par dizaines. Sur les parkings de loueurs à Bastia, on trouve des SUV électriques dont le logo "Aiways" interpelle les clients. En Corse, le loueur Hertz en a commandé 500 exemplaires à un jeune constructeur chinois. "Le seul constructeur qui a pu fournir un nombre de véhicules tel qu'on le voulait, c'est ce constructeur", argue Gilles Filippi, président de la filiale locale de Hertz.

Des prix cassés

Le loueur n'a pas choisi l'électrique au hasard. C'est un argument supplémentaire pour ses clients. Avec 400 km d'autonomie, le SUV permet de sillonner les routes de l'île de beauté sans entendre le moteur. Les milliers d'automobilistes français qui découvrent la marque en vacances sont une opportunité unique pour le constructeur, qui vise à s'implanter en Europe. Pour réussir son pari, l'entrepreneur a donc choisi de casser les prix. 36 000 euros par véhicule, c'est moitié moins que pour la concurrence.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Industrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.