Le groupe Peugeot-Citroën rachète Opel à General Motors

PSA a annoncé ce lundi 6 mars le rachat d'Opel. Montant de l'opération : 1,3 milliard d'euros. Le groupe français pointe désormais au 2e rang des constructeurs automobiles en Europe.

France 2

Un mariage pour devenir le 2e constructeur européen. D'un côté, PSA, 48 000 salariés et des bénéfices records trois ans seulement après l'intervention de l'État pour lui éviter la faillite. De l'autre, Opel, filiale européenne de General Motors, 38 000 salariés, mais seize années consécutives de pertes. Les deux groupes travaillent déjà ensemble. Il n'aura donc fallu que quatre mois pour conclure cette opération financière.

Les syndicats partagés

Elle permet à PSA de passer de trois à quatre millions de voitures produites chaque année et de réaliser à terme des synergies représentant un à deux milliards d'euros d'économies par an. Dimanche soir, la majorité des syndicats s'est déclarée favorable à ce rachat, y voyant une opportunité.

D'autres, comme la CGT, redoutent des conséquences négatives pour l'emploi. PSA a annoncé ce lundi matin le montant de la transaction : 1,3 milliard d'euros pour le rachat d'Opel et 900 millions pour la filiale financière de General Motors en Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT
PSA a annoncé, lundi 6 mars, être parvenu un accord avec General Motors afin d\'acquérir les marques Opel et Vauxhall pour 1,3 milliard d\'euros.
PSA a annoncé, lundi 6 mars, être parvenu un accord avec General Motors afin d'acquérir les marques Opel et Vauxhall pour 1,3 milliard d'euros. (ARNE DEDERT / DPA / AFP)