La France fermera ses quatre dernières centrales à charbon d’ici à 2022, confirme Brune Poirson

La secrétaire d'État à la Transition écologique a confirmé lundi que les quatre dernières centrales à charbon françaises seront fermées avant la fin du quinquennat.

franceinfo

"Oui", la France fermera ses quatre dernières centrales à charbon d'ici à 2022, a confirmé lundi 11 mars la secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique Brune Poirson sur franceinfo.

"C'est toujours d'actualité, on y travaille d'ailleurs de façon intense", a-t-elle ajouté, malgré le report du projet de loi sur la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), qui devait initialement être présenté ce lundi en Conseil des ministres.

Un million de personnes alimentées grâce au charbon

"Ce n'est pas facile, vous savez, il y a un million de personnes qui ont de l'électricité grâce à ces quatre centrales à charbon. Donc c'est une décision qui n'est pas anodine, qui est très courageuse", a expliqué Brune Poirson.

Si la présentation de la loi sur l'énergie a été repoussée c'est "parce que nous voulons qu'elle soit la plus ambitieuse possible", a-t-elle souligné. "On veut atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, ça, c'est l'objectif", a souligné la secrétaire d'Etat.

"Le passage en conseil des ministres est reporté mais ça ne veut pas dire que le passage à l'Assemblée l'est", a-t-elle précisé. Selon elle, le projet de loi sera examiné par les députés "d'ici à l'été".

Brune Poirson, la secrétaire d\'Etat auprès du ministre de la Transition écologique, invitée de franceinfo lundi 11 mars. 
Brune Poirson, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique, invitée de franceinfo lundi 11 mars.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)