La Chine se rue sur le bois des forêts françaises

La Chine achète du bois en France, du chêne en particulier. Les arbres sont vendus sur pied sans passer par les scieries françaises. Elles sont doublement pénalisées.

Voir la vidéo
France 3

Le chêne est l'essence la plus noble de la forêt française. Depuis quatre ans, la demande est en progression. Mais surtout la Chine achète de plus en plus de chênes français, 350 000 mètres cubes sur deux millions produits en France. Dans une vente organisée près de Bourges par une coopérative qui représente quelque 12 000 propriétaires, sur les 2 600 mètres cubes vendus, près de la moitié sera exploité.

Les Chinois pas difficiles

Si les propriétaires vendent aux Chinois, c'est parce que ces derniers sont preneurs de ces arbres de taille moyenne que la France n'arrive pas toujours à valoriser. Les hausses de prix menacent la pérennité des scieries françaises, mais elles permettent aux propriétaires de régénérer une forêt vieillissante. Il faudrait planter deux fois plus d'arbres qu'on ne le fait actuellement.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'appétit croissant de la Chine pour le chêne français, inquiète les professionnels du bois.
L'appétit croissant de la Chine pour le chêne français, inquiète les professionnels du bois. (MAXPPP)