Industrie : la fin du papier made in France ?

La filière du papier made in France est en difficulté. Elle fait face à une hausse des prix de la pâte à papier mais surtout à une baisse des ventes. 


France 3

C'est dans un nuage de papier que les ouvriers sont venus dire leur colère devant le ministère de l’Économie. Leur papeterie de la Chapelle Darblay installée en Seine-Maritime a fermé le 15 juin dernier. 230 postes sont supprimés mais tous espèrent l'arrivée d'un repreneur. 


Une filière sinistrée

Ce site n'est pas le seul à être menacé. En un an, par exemple, une usine est en difficulté dans la Meuse, une autre dans les Bouches-du-Rhône et un site a fermé en Seine-et-Marne. Le problème est l'explosion du prix de la pâte à papier avec une augmentation de 40% en deux ans. Alors les fournisseurs se détournent du "made in France". Dans la Sarthe, l'entreprise Arjowiggins avait été liquidée avant d’être reprise par un Canadien. Mais plus de la moitié des anciens salariés n'ont pas repris leur poste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Phildar, une société historique du nord de la France. Photo de l\'usine de Roubaix, le 27 novembre 1973, à l\'époque la plus grosse fabrique de pelotes de laines du monde.
Phildar, une société historique du nord de la France. Photo de l'usine de Roubaix, le 27 novembre 1973, à l'époque la plus grosse fabrique de pelotes de laines du monde. (- / AFP)