Industrie : Emmanuel Macron à la rencontre des salariés de GM&S

Emmanuel Macron était en Haute-Vienne vendredi 9 juin. Il a rencontré les salariés de l'équipementier automobile GM&S très inquiets pour leur avenir. Aucune offre de reprise n'a été déposée.

FRANCE 3

Emmanuel Macron a été accueilli par des sifflets, mais fidèle à sa méthode, il a tenu à rencontrer les salariés de GM&S dans la rue. Vers 20h30, la réunion avec les représentants syndicaux commence. Une heure plus tard, ils sont ressortis satisfaits, mais ils restent prudents. "On a bien dialogué, maintenant on attend les actes. Et il faut qu'ils soient rapides maintenant", indique Yann Augra, secrétaire du CE- Délégué CGT GM&S. Le président leur a annoncé la création d'une cellule de crise. Il leur a promis de contacter à nouveau Peugeot et Renault, les clients de l'entreprise, pour qu'ils augmentent leurs commandes. Et de travailler avec des repreneurs.

"On sera morts"

Des engagements qui n'ont pas convaincu les salariés. "Je pense qu'ils attendent la fin des législatives et après malheureusement on tombera dans l'oubli et on sera morts", explique l'un d'entre eux. La promesse d'une cellule de reclassement pour les personnes licenciées ne leur convient pas non plus. Le président est reparti sous les sifflets. Les 277 salariés de GM&S attendent désormais des actes concrets, ils risquent toujours la liquidation judiciaire dans quelques jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des salariés de l\'entreprise GM&S Industry manifestent le 16 mai 2017 à La Souterraine (Creuse).
Des salariés de l'entreprise GM&S Industry manifestent le 16 mai 2017 à La Souterraine (Creuse). (GEORGES GOBET / AFP)