Industrie : dans le Nord, le textile ouvre une nouvelle page de son histoire

Publié
Industrie : dans le Nord, le textile ouvre une nouvelle page de son histoire
Article rédigé par
H.Hug, J-M.Lequertier, C.Combaluzier, S.Lacombe - France 3
France Télévisions

L'industrie textile, implantée dans le Nord de la France depuis le XVe siècle, reprend des couleurs après des décennies difficiles. Le secteur parie désormais sur l'innovation et la production locale.

Les filatures et leurs cheminées de brique dominent les villes du nord de la France. Elles sont les vestiges d'une économie florissante, quand le textile faisait la richesse des Hauts-de-France. De restructurations en délocalisations, de nombreuses usines ont fermé. Parmi les chanceuses passées entre les mailles du filet, la bonneterie Lemahieu, 75 ans d'existence et rachetée il y a trois ans par de jeunes entrepreneurs. On y fabrique des slips et culottes en coton bio, avec une main d'œuvre locale.

Former aux métiers du textile

60 emplois ont été créés en trois ans, dont des seniors, embauchés pour leur savoir-faire. Danielle Delcroix, 57 ans, couturière expérimentée et victime de la crise du textile, se réjouit d'avoir rejoint l'entreprise. "C'est complètement inespéré. Miraculeux. C'est une seconde vie", confie-t-elle. Pour répondre au manque de main d'œuvre, la filière textile ayant été démantelée dans les années 80, une formation vient d'ouvrir à Roubaix (Nord). Une ancienne filature abrite également plusieurs associations et des acteurs du secteur, chacun travaillant sur de nouvelles initiatives. Au dernier étage, une vieille marque de fil à tricoter tisse ainsi des liens avec les nouvelles technologies.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.