Indonésie : un nouveau site de production d'huile de palme découvert

Greenpeace dénonce la destruction de milliers d'hectares de forêt tropicale en Indonésie pour produire de l'huile de palme, dont l'industrie pétrolière et Total sont friandes.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

En Indonésie, au cœur de la forêt tropicale de Papouasie, Greenpeace a découvert un site de destruction massive de la forêt tropicale. L'équivalent de la moitié de la superficie de Paris a déjà été détruit, près de 4 000 hectares, soit une surface équivalente à plus de 5 500 terrains de football.

Zone protégée depuis 2015

Les producteurs d'huile de palme ont déjà planté des palmiers alors que toute activité de développement de plantations est censée être interdite dans ces zones protégées depuis 2015 et des feux de forêt dévastateurs.

L’industrie agroalimentaire et l'industrie pétrolière sont de gros acheteurs d'huile de palme. En France, Total prévoit de quadrupler son import en huile de palme. Greenpeace France, face au laxisme des multinationales, demande à l'État français d'instaurer une régulation plus stricte.

(RAPHAEL ALVES / AFP)