Hauts-de-France : le retour des usines

En 2017, plusieurs centaines d'emplois industriels ont été créés dans les Hauts-de-France. De grands groupes reviennent investir dans la région.

FRANCE 2

Olivier Delattre n'est pas peu fier de nous montrer cette nouvelle implantation : d'ici un an, Air France et Safran vont installer un atelier de réparation de moteurs d'avions. Un investissement primordial pour ce territoire. "Des projets comme ça, en définitive, il n'y en a pas énormément et il faut beaucoup se battre pour les obtenir. C'est 200 salariés au minimum qui seront embauchés ici, c'est 200 millions d'euros d'investissements", atteste-t-il.

L'industrie détruit un peu plus de postes qu'elle n'en a créés

Des zones industrielles qui se développent, dans les Hauts-de-France, les exemples se multiplient. À Valenciennes (Nord), Toyota va lancer la construction d'un deuxième véhicule, une bonne nouvelle saluée par le président. À Beauvais (Oise), le fabricant de tracteurs Massey Ferguson va ouvrir un troisième site. Un rebond visible dans les statistiques : le chiffre d'affaires du secteur a progressé : +4,5%, tout comme l'investissement, +2,2%. Des créations d'emploi qui ne permettent quand même pas de faire baisser le chômage, car malgré les ouvertures d'usine, les effectifs ont chuté de 0,9% l'an dernier. L'industrie a encore détruit un peu plus de postes qu'elle n'en a créés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le stand de Toyota, lors de la 93e édition du Salon de l\'Auto, à Bruxelles (Belgique), le 14 janvier 2015.
Le stand de Toyota, lors de la 93e édition du Salon de l'Auto, à Bruxelles (Belgique), le 14 janvier 2015. (LAURIE DIEFFEMBACQ / AFP)